Pour confectionner ses rayons , l'abeille produit de la cire.

bloc cire

Excrétion de la cire par les abeilles

Elle est produite par les jeunes abeilles ouvrières. C'est une substance liquide sécrétée par 4 paires de glandes à cire sur la face ventrale des tergites abdominaux. L'importance des glandes cirières varie suivant l'âge de l'abeille. La cire liquide se durcit au contact de l'air et forme sur chaque tergite une écaille de cire. Ces petites écailles sont blanches légèrement translucides.

Les abeilles utilisent les poils de leurs pattes arrière pour détacher les écailles, les passer aux pattes médianes puis aux mandibules où la cire est mastiquée pour mélanger les sécrétions salivaires à la cire. Des caroténoides lui donnent sa couleur jaune-brun.

La cire est utilisée pour construire le rayon ou pour sceller les alvéoles

  • Une abeille ouvrière produit 6 écailles de cire toutes les 12 heures.
  • Il faut environ 1250 écailles soit 1g pour construire 20 cm2, un million d'écailles de cire pour produire 1 Kg de cire d'abeille.
  • Un  rayon de 55g peut contenir 1Kg de miel mûr et operculé.
  • Les abeilles consomment environ 8Kg de miel pour produire 1 Kg de cire.

La présence de pollen favorise le développement des glandes cirières.

Composition

Les acides et les sucs digestifs des animaux ne peuvent la détruire, à l'exception de ceux des larves de fausse teigne.

La cire d'abeille est de nature lipidique. Elle renferme des hydrocarbures saturés, des acides ou hydroxy-acides, des alcools, des pigments provenant surtout du pollen et de la propolis, ainsi que des substances provenant du couvain, etc...

La cire se présente comme un corps solide à la température ordinaire, cassante à basse température < 18° C mais devenant rapidement plastique aux environs de 35 à 40°C.

Son point de fusion se situe aux environs de 65°C . Sa densité est d'environ 0,95.

Qualité de la cire

La cire fraîche est de couleur blanche transparente et devient jaune pâle. Un rayon fonce au fur et à mesure de son utilisation pour le couvain. La coloration de la cire d'abeilles (nuance de jaune, orange, rouge, brun) est due à la présence de plusieurs substances en particulier le pollen. La cire d'opercules est la plus pure.

Les produits chimiques parfois utilisés en apiculture peuvent s'accumuler dans la cire.

Pour des raisons d'hygiène, le renouvellement annuel d'une partie des cadres est nécessaire. Les agents pathogènes, les spores et les champignons trouvent dans les vieux cadres un terrain idéal de multiplication.

Le renouvellement des cires permet également de lutter contre l'essaimage. À un certain moment, les nourrices manquent de jeunes larves à élever, accumulent de la graisse et si elles n'ont plus de cadres à bâtir, elles favorisent la fièvre d'essaimage.

Production de la cire

Elle dépend :

De la température : la température la plus favorable à la sécrétion de la cire est 36°,la production décroit et elle cesse complètement à 20° ou à 40°.

De l'intensité de la miellée ou du miel donné en nourrissement : la quantité de miel ou de sucre consommé correspond à la quantité de cire produite.

Cependant, les abeilles peuvent construire des alvéoles et operculer leurs larves en absence de miellée en réemployant des matériaux prélevés aux rayons déjà édifiés.

De l'âge des ouvrières : les ouvrières qui ont moins de 12 jours ne sont pas aptes à secréter de la cire. Les abeilles trop vieilles ne le peuvent pas non plus

De l'âge de la reine : une jeune mère bonne pondeuse et qui a besoin de bâtisses pour loger sa ponte, incite les ouvrières à la production de la cire.

Construction des rayons

Les abeilles commencent toujours par le haut en se suspendant les unes aux autres par les pattes arrière. Elles forment ainsi des sortes de longues chaînes . Un rayon de cire nouvellement construit, est d'un blanc parfait. Ce n'est qu'après qu'il se colore selon le pollen ou le miel récolté. En vieillissant, il devient brunâtre, noirâtre. Les abeilles finissent les vieux rayons.cire1

Les cellules sont parfaitement imbriquées les unes dans les autres de chaque côté d'une feuille centrale et surtout elles sont légèrement inclinées pour éviter que le miel ou le nectar ne s'en écoule.

Récolte de cire

Fonte de la cire

Les opercules qui recouvrent le rayon de miel est la meilleure cire d'abeille. Elle est réutilisée de préférence sous forme de feuilles.

La cire doit être fondue dans un récipient d'eau, elle fond à 62°-64°. On utilise de préférence de l'eau de pluie car l'eau dure contient de la chaux qui saponifie la cire. Les récipients doivent être en émail, acier inoxydable, nickel ou plastique.

Ne pas mélanger la cire d'opercules et l'autre cire

La cire une fois filtrée, en se refroidissant remonte à la surface. Les impuretés resteront au fond.

Différentes sortes d'extraction

Extraction à la chaleur solaire dans un cérificateur solaire qui permet d'obtenir de la cire de bonne qualité

Extraction à la vapeur, à l'aide d'une chaudière.

Extraction par solvants chimiques tels que le benzène, l'acétone, le toluène ou le trichloréthylène. Si cette méthode est utilisée en laboratoire, elle est aussi un procédé couramment employé dans l'industrie cirière. Elles ne peuvent être utilisées pour la ruche.

Extraction par chauffage électrique direct.

Utilisation de la cire d'abeille

cireLa cire est employée dans les ruches sous forme de feuilles gaufrées

Produits de beauté, préparations pharmaceutiques

Fabrication de bougies, encaustique, enduits, traitement du bois.