abeille_rouge

Agent pathogène : Acarapis woodi

Description de la maladie

Maladie décrite pour la 1ère fois en Grande Bretagne. Le parasitisme augmente vers la fin de l'été et pendant l'automne qui entraîne une forte mortalité pendant l'hiver.

L’acariose est une maladie légalement réputée contagieuse, qui atteint le système respiratoire de l’abeille adulte.

L'agent pathogèneacarapis_woodi

Acarapis woodi Rennie est un acarien de petite taille, aveugle, spécifique de l’abeille, se déplace au touché de ses poils. Il vit, se nourrit et se reproduit dans le système respiratoire des abeilles.

De couleur brun clair à brun foncé, invisible à l’œil nu.

La femelle mesure 143 à 174 mµ de long et 77 à 81 mµ de large. Le mâle est légèrement plus petit. Dès que la femelle est fécondée, elle sort de la trachée de l'abeille et se trouve un nouvel hôte. Ils mettent 11 à 12 jours à devenir adultes pour un mâle et 14 à 15 jours pour une femelle.

L'acarien attaque les reines, les ouvrières et les faux bourdons. Le plus important est celui des ouvrières : risque de dérive des butineuses.

Muni de pièces buccales adaptées, il perfore la paroi de la trachée et suce l’hémolymphe.

La succion de l’hémolymphe affaiblit l’abeille.Lors de la piqûre, l’acarien inocule des virus, des bactéries…

L’acarien, les œufs, les mues, les excréments, les cadavres obstruent puis gênent de plus en plus la respiration de l’abeille.

Symptômes

A l'extérieur
  • Affaiblissement de la colonie, dépopulation ;
  • Abeilles traînante, incapable de voler ;
  • Abeilles accrochées aux brins d’herbes ;
  • Abeilles à l’abdomen gonflé ;
  • Abeilles aux ailes asymétriques (une paire d’ailes perpendiculaire au corps, une paire d’ailes parallèles au corps) ;
  • Des traces de diarrhée sur toutes les parois et le plancher de la ruche dues à l’incapacité de vol
  • Ces symptômes sont visibles au milieu de la journée par temps doux. Le soir, ils disparaissent, les abeilles regagnent la colonie
A l'intérieur de la ruche
  • Colonie affaiblie
  • Très faible population autour de la reine
  • Abeilles avec ailes en K ou asymétriques,(lors du prélèvement de nourriture, les pièces buccales de l'acarien provoquent des blessures aux muscles des ailes)
  • Peu de couvain au printemps
  • Production de miel réduite
Au niveau de l'abeille
  • Ralentissement de la circulation d'air dans les trachées : suffocation
  • Réduction de la longévité de l'abeille
  • Perte de substance nutritive par l'action spoliatrice
  • Blessures produites par l'acarien : ouverture à l'entrée des infections secondaires
  • Paralysie des muscles du vol due à l'action des toxines de l'acarien.

Les 3 espèces d'Acarapis

  • Acarapis dorsalis sur la partie dorsale de l'abeille et Acarapis externessur la zone membraneuse située entre la région postérieue de la tête et le thorax ou partie ventrale du cou: parasites hématophages.
  • Acarapis woodivit surtout à l'intérieur des trachées mais on le rencontre galement à la base des ailes.

Mesures sanitaires

Seul l'examen en labo peut indiquer la présence ou non d'Acarapis woodi .

  • Analyse au microscope de la 1ère paire de trachées de l'abeille
  • Test Elisa (utilisation des antigènes de l'acarien)
  • Détection de présence de guanine (produit d'excrétion de l'acarien)

Destruction des colonies faibles

Traitements

Utilisation de produits naturels dont :

  • L'acide formique pendant 4 à 15 jours
  • Menthol, ce dernier semble plus efficace. Employé entre 20° et 25° C, les cristaux sont posés sur un support poreux ou grillagé à raison de 25g par corps de ruche. répéter l’opération 2 à 3 fois , éviter les période concomitantes aux miellées.
  • Thymol : problème de résidus dans le miel, mortalité du couvain, effet répulsif.trache_infeste_dacariens

Utilisation de produits de synthèse :

  • Amitraze
  • Fluvalinate

Trachée infestée