bloc_cire

1. Objet du protocole

Ce protocole est nommé "action d'opercules". La cire d'opercules est la cire la plus claire car  elle a été élaborée dans l'année de la récolte et elle n'est pas trop chargée en propolis, impuretés, pollen et autres.

La cire, comme toute matière grasse piège et retient des molécules présentes dans l'environnement.

Ainsi, nous pourrons établir la nature des molécules chimiques trouvées dans la cire en dehors de polluants apicoles. A terme, les objectifs de cette étude sont multiples

  • fournir à nos abeilles des cires propres avec le moins de produits phytosanitaires d'origine agricole, apicole, industriel, urbain, aérien, aquatique possible afin qu'elles puissent retrouver un milieu sain et naturel.
  • développer une méthode d'apiculture respectueuse de l'abeille, basée sur une collaboration plus qu'une exploitation (au sens productiviste du terme )
  •  mettre sur le marché des produits sains
  • apporter la preuve que nos colonies souffrent de pollution

2. Mise en place du protocole

        L'apiculteur s'engage à :

  • déclarer ses ruches chaque année
  • respecter le PSE
  • utiliser les traitements AMM préconisés par le GSA
  • accepter la prise d'échantillons alléatoires de miel, de cire, d'abeilles ou de larves dans ses colonies avec l'accord préalable entre les parties, pour un contrôle de pollutions par analyses.

        Le GDSA17 s'engage à :

  • faire gaufrer la cire d'opercules des adhérents au tarif réduit
  • faire bon usage des échantillons prélevés
  • tenir informer l'apiculteur signataire des résultats des analyses

3. Base du protocole : la cire d'opercules

La cire d'opercules est élaborée par les abeilles au moment des miellées : du 15 mars au 30 mai approximativement, pour les miels de printemps et acacia, et du premier juin au 15 août pour les miels de forêt, tournesol et toutes fleurs.

         a) Récolte de la cire d'opercules

L'apiculteur doit récolter la cire d'opercules et uniquement celle-ci. Les autres cires pourront être utilisées dans un autre circuit : fabrication de bougies, encaustique ou autre.

           b) Collecte de la cire d'opercules

Chaque apiculteur participant livrera ou fera livrer sa récolte de cire en fin de saison apicole, c'est à dire à partir de fin septembre. Le lieu de rendez-vous vous sera communiqué en fin de saison apicole.

           c) Contrat de gaufrage à façon

Un contrat de gaufrage sera remis à l’apiculteur lors de la collecte de cire en échange d’un chèque d’un montant du gaufrage.

           d) Gaufrage de la cire

La cire brute sera livrée au cirier en une seule fois par le GDSA17. Le cirier s’engage à gaufrer séparément la cire fournie par le GDSA17 de ses autres cires, dans un matériel nettoyé auparavant. Le type de gaufrage retenu est corps et hausse Dadant.

Le tarif sera communiqué au moment de la signature du présent protocole. Il comprendra :

-          le travail à façon ;

-          les frais de transport ;

-          une réduction allouée par le Conseil Général.

Attention : une déduction de 5%  du poids total de la livraison sera appliquée pour perte de nettoyage et fonctionnement.

           e) Distribution de la cire gaufrée

La cire sera restituée à l’apiculteur, le jour de l’Assemblée Générale du GDSA.